Aller au contenu principal
Uygur weeding party

ChineLectures supplémentaires

Culture

Ce chapitre est consacré aux cultures du Xinjiang où le peuple dominant actuel est représenté par les Ouïghours. Le nom Xinjiang veut dire "nouvelles frontières" et fut adopté par la Mandchourie des Qing. Mais l'histoire a fait de cette région un mélange de peuples et de cultures. Durant la préhistoire, l'influence culturelle vient du nord-ouest et se déplace vers l'est jusqu'au 3e siècle de notre ère lorsque le bouddhisme apparaît dans la région. L'empire scythe laisse place à l'empire de Kouchan qui a laissé de nombreuses traces picturales notamment dans les grottes de Kizil et marque le début des Routes de la Soie. Puis au VIIème siècle, c'est la culture Tang qui domine la région mais pour peu de temps, car au VIIIème siècle l'Empire Tibétain contrôle la région avant que les Tang avec l'aide des Ouïghours reprennent le contrôle. Dès 840, les Ouïghours sont repoussés vers le sud par les Kirghizes, ils y resteront jusqu'à ce jour.
Le peuple ouïghour est donc un peuple ancien turc et qui a beaucoup influencé les civilisations asiatiques. Les Ouïghours furent les premiers sédentaires parmi les peuples turcophones. Influencé par le manichéisme puis par le bouddhisme,  dont l’âge d’or s’étend du IXème au Xème siècles, et fut un moment fort dans l’histoire de la région en termes artistiques et littéraires. Par la suite, l’ère islamique ouïghoure a donné naissance à des ouvrages célèbres du XIème siècle comme le "Recueil des langues turques" du philosophe et lexicographe Mahmoud Al-Kachgari et "La Science qui apporte le bonheur" du philosophe Yusuf Balasagun, fiertés littéraires de l’ensemble du monde turc. La place de la civilisation ouïghoure y est aussi importante que la civilisation gréco-romaine pour le monde occidental.

Join us on Facebook!

And keep updated with our tour promotions, or follow us on